Endofrance

Description

L’endométriose est une maladie gynécologique chronique qui touche 1 femme sur 10.

EndoFrance, première association de lutte contre l’endométriose créée en France en 2001, est également la première à être agréée par le ministère de la Santé. Elle soutient les personnes atteintes d’endométriose et leur entourage. Grâce à l’aide de son Comité scientifique composé d’experts reconnus, l’association organise des conférences et des tables rondes à destination du grand public
afin de l’informer sur l’endométriose. EndoFrance agit depuis 2005 auprès des pouvoirs publics pour l’amélioration de la prise en charge de l’endométriose. L’association a rédigé le chapitre des
recommandations HAS / CNGOF pour la prise en charge de l’endométriose, sur l’information à donner aux patientes et a publié un livre sur « les idées reçues sur l’endométriose » avec le soutien
d’experts de la maladie. En 2016, EndoFrance a coconstruit le tout premier programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) spécifique à l’endométriose.

EndoFrance est une association loi 1901 reconnue d'intérêt général.
Laetitia Milot est sa marraine. Grâce à elle, en 2016, le tout 1er spot de sensibilisation à l’endométriose a été diffusé sur plusieurs chaines TV dont TF1 pendant 1 semaine. Grâce à sa marraine et à ses généreux donateurs, EndoFrance a financé des projets de recherche dédiés à l’endométriose à hauteur de plus de 200 000 €.
Le 27 septembre 2018, EndoFrance obtient l’agrément national des associations des usagers du système de santé délivré par le Ministère de la santé.
Depuis février 2019, le joueur de Rugby Thomas Ramos est le parrain d’EndoFrance et porte la voix
des hommes eux aussi concernés par la maladie.
Au 31/12/2020 l’association compte de 2612 adhérents et est animée par plus de 120 bénévoles.

Présidence

Yasmine CANDAU

Disciplines, lieux, âge, accessibilité